Tatras – Commune de Bukowina Tatrzańska – chemins de randonnée

Le réseau de chemins de randonnée très dense couvrant la partie montagneuse de la commune est de 45 km et, d’après les guides de montagne, prendrait 60 heures de marche intense, avec une dénivellation de 9 km. L’infrastructure toutistiques des Tatras comprend les refuges de Roztoka, ceux de Dolina Pięciu Stawów (Vallée de cinq lacs), de Morskie Oko et le complexe gastronomique de Włosienica. En été, le trajet de Palenica Białczańska à Morskie Oko est desservi par des chars à bancs traditionnels et en hiver, il est possible de le parcourir en traîneaux. Les prix varient suivant la saison.

Ici, chacun trouvera une attraction à son goût. Le sommet caractéristique de Mnich, pris sur de nombreuses photos est, pour les Polonais, comme le Matterhorn pour les Suisses ou le sommet de Dru pour les Français. Il annonce un régal aux amateurs d’escalade. Environ 600 chemins d’escalade d’une longueur totale de 12 km se trouvent autour de la Dolina Pięciu Stawów (Vallée de cinq lacs) et du Morskie Oko.

Le relief varié et l’altitude des sommets allant jusqu’au 2500 m engendrent des phénomènes météorologiques extrêmes. Les touristes se rendant en montagne doivent tenir compte des quatre étages climatiques qu’ils vont y trouver et bien préparer leurs sorties. Partant en randonnée, même courte, il faut s’équiper de vêtement chauds et imperméables ou de parapluies. La neige est toujours là, même jusqu’au début juillet et on peut s’attendre à des chutes de neige même en juillet.
 

(photo: Ela Nowobilska)

Tous ces « inconvénients » sont pourtant récompensés par la beauté du paysage et par le contact avec la nature encore sauvage par endroits. Les chemins de randonnée suivants sont particulièrement recommandés :

  • De Wodogrzmoty Mickiewicza à la Dolina Pięciu Stawów (Vallée de cinq lacs) – la visite de cette vallée prendra environ cinq heures pendant lesquelles vous pourrez admirer la plus grande cascade de la Pologne – Siklawa. Les personnes en bonne forme et bien entraînées pourront emprunter les sentiers suivant les crêtes. Entre autres le sentier nommé Orla Perć (Sentier d’aigle). Suite à un degré de difficulté élevé, il n’est recommandé qu’aux touristes expérimentés. Pour sa propre sécurité, il est toujours conseillé d’avoir une bonne carte.
  • En arrivant à Morskie Oko, plusieurs variantes sont possibles. La première est de faire une promenade jusqu’au Czarny Staw. Beaucoup moins nombreux seront ceux qui choisiront de monter au sommet le plus élevé de la Pologne – les Rysy. Contrairement aux apparences, le sentier n’est pas facile. Chaînes et crampons risquent de décourager les personnes n’ayant pas l’habitude des hauteurs. Pour y aller, il faut absolument s’equiper de solides chaussures à semelles anti-dérapantes, il faut aussi s’attendre à des « files d’attente » aux passages les plus difficiles. Comme la balade prend environ 7 heures, il convient d’emmener tout ce qui est nécessaire pour tenir la journée : vêtements imperméables, lampes de poche et suffisamment de nourriture et de boissons.
  • Balade dans la Vallée za Mnichem – l’aller-retour prend quelques heures – peut satisfaire un touriste débutant. Il est presque sûr de rencontrer des marmottes et des chamois ce qui va pleinement récompenser la fatigue de la marche. Quant aux touristes plus exigeants, on leur propose de passer par le col de Szpiglasowa Przełęcz – le plus haut en Pologne qui relie le lac de Morskie Oko à la vallée Dolina Pięciu Stawów . L’excursion peut finir aux Wodogrzmoty Mickiewicza et donner beaucoup de satisfaction.
  • Le col de Mięguszowiecka Przełęcz pod Chłopkiem – est une sortie pour les cheurcheurs. Dans la cuvette de Kocioł Mięguszowiecki, ils verront de la neige éternelle qui s’y maintient depuis... 400 ans. En examinant ses couches, on peut retrouver des traces de la catastrophe de Tchernobyl, mais aussi des informations sur des plantes qui poussaient au XVIe siècle. La vue sur Morskie Oko qui s’étend de ce col fournit un souvenir inoubliable.
  • L’itinéraire menant à la vallée Dolina Pięciu Stawów par la Świstówka : l’accès le plus facile de cette vallée. Il coupe la ravine Żandarmerii, connue pour les avalanches qui descendent en hiver jusqu’à la route de Morskie Oko. C’est pour cette raison qu’il est fermé l’hiver. Cette balade de quelques heures peut aboutir aux Wodogrzmoty Mickiewicza en passant par la vallée Dolina Roztoki.
  • En vous contentant d’une simple promenade de la Palenica Białczańska à Morskie Oko, d’autres attractions sont assurées. Il est nécessaire de faire une halte aux Wodogrzmoty Mickiewicza – ensemble de trois cascades, impressionnantes surtout au printemps. Un kilomètre plus loin, une vue splendide s’ouvre sur le Gerlach, le sommet le plus haut des Tatras... A la portée de la main vous avez une encyclopédie vivante d’espèces végétales et animales uniques. Leurs noms ? Vous les trouverez dans tous les manuels.
(photo: Paweł Murzyn)
 



wydrukuj dokument   wyślij znajomemu   ilość wyświetleń 19493
LA COMMUNE DE BUKOWINA TATRZAŃSKA

LES TATRAS

Où sont situées les Tatras?

Re`gles de sécurité en montagne

Tatras – Commune de Bukowina Tatrzańska – chemins de randonnée

Morskie Oko (Oeil de mer)

La vallée Dolina Pięciu Stawów Polskich

POUR FAIRE DU SKI

PISCINES THERMALES

QUOI MANGER ?

OU DORMIR ?

POUR SE DISTRAIRE